Nouveau président du Brest Basket 29, Lucas Naja se retrouve, désormais, à la tête du meilleur niveau masculin de la cité du Ponant. Une première ! « Brest est une ville de basket et les organisations à l'Arena, qui ont réuni 4.000 et 3.000 personnes, en sont la preuve absolue. Il y a donc une place à prendre et nous allons travailler par étapes pour construire un projet dynamique et cohérent dans ce sens », annonce, d'entrée de jeu, l'ancien joueur de l'ES Kerbonne devenu président pour porter le BB29 au meilleur niveau. « C'est un défi intéressant car il s'appuie sur un conseil d'administration éclectique avec des acteurs du monde de l'entreprise aux côtés de ceux du monde sportif. L'objectif est de ne pas faire de la ville de Brest le premier sponsor du club mais de constituer un socle majeur de partenaires privés ».

Match à Cerdan pour la N3


Fort de ses 229 licenciés, le Brest Basket 29 se targue, à juste titre, d'être un club mixte et formateur. En ce sens, Lucas Naja entend bien poursuivre les différents axes de formation établis depuis de nombreuses années au sein du club de la rive droite. « On va continuer notre travail avec les clubs de la CTC Brest-Métropole-Basket, ainsi qu'avec l'UJAP Quimper sur les équipes jeunes masculines. L'an prochain, nous serons les seuls à avoir une équipe U15 en championnat de France » explique le président qui doit, bien évidemment, savoir offrir une vitrine à ses troupes, comme porte-drapeau du club. « En N3, nous allons viser le haut de tableau et la montée en N2 dès que possible », ne cache pas Lucas Naja qui envisage, de fait, un recentrage vers la salle Cerdan dans ce but. « Notre voeu est de jouer à Cerdan car la salle est adaptée au basket et est reconnue comme telle. Ça ne renie en rien nos valeurs car il faut une vitrine digne de ce nom à notre projet » conclut Lucas Naja.
R. G.    
© Le Télégramme